Langages au travail : enjeux de pouvoir et d’émancipation

Salles M. (2019) « Langages au travail : enjeux de pouvoir et d’émancipation », In E. Bourdu, M. Lallement, P. Veltz et Th. Weil (dir.), Le travail en mouvement, Paris, Presse des Mines, pp 30-45.

Dans les organisations, le langage peut-il être un moyen d’émancipation ou, à l’inverse, de contrainte ? Existe-t-il plusieurs types de langages, plusieurs types de pratiques langagières ? Si l’on admet que la langue ne reflète pas la réalité, mais la construit, dans la société comme dans les organisations, la puissance performative de chaque langage est-elle identique ? Ou, à l’inverse, les rapports de pouvoir trouvent-ils dans le langage une expression privilégiée ? Ce texte cherche à identifier quelques enjeux liés à ces questions, sans prétendre aucunement en épuiser la matière.


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search